jeudi 1 mai 2014

Le peintre d'éventail, Hubert Haddad.


C’est au fin fond de la contrée d’Atôra, au nord-est de l’île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. 

Attenant à l’auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s’attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d’éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki.

Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d’autres bouleversements… 

Avec Le peintre d’éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d’initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

La réputation n'est plus à faire!  La biographie d'Hubert Haddad est titanesque et plusieurs titres s'accompagnent de prestigieux prix.  L'écrivain excelle dans la création d'images splendides et de belles phrases qui se lisent à voix haute pour en savourer toute la beauté et  le niveau de langue.  Son texte excite les sens et il émeut.  Le tout se déguste très doucement à la lumière tamisée car le raffinement dont nous fait preuve l'auteur est à l'image du sujet.  L'art de peindre des éventails incite à la lenteur, à la précision et à la grâce.  

"La vie est un chemin de rosée dont la mémoire se perd, comme un rêve de jardin.  Mais le jardin renaîtra, un matin de printemps, c'est bien la seule chose qui importe.  Il s'épanouira dans une palpitation insensée d'éventails." (p.180)

Rarement m'est-il arrivé que l'histoire prenne la seconde place dans un roman.  Ici, c'est le texte dans sa forme qui vole les honneurs.  Bien que l'histoire de Matabei soit fascinante,  c'est tout l'univers de la pension entourée d'un jardin grandiose où il a élu domicile pour guérir une blessure de l'âme, et où le temps file à dos de tortue qui m'a le plus captivée.  Les mots choisis permettent l'évasion totale...

Le peintre d'éventail est un roman asiatique dans tous les sens.  Tant de finesse et de modestie  dans le mouvement ne pourra que plaire aux amateurs du genre habitués aux roulis d'une machine bien huilée qu'offre l'oeuvre de cet écrivain né en Tunisie.

ISBN: 9782070454419

7 commentaires:

Alexandra Reynaud a dit...

Un écrivain né en Tunisie qui écrit sur le Japon, voilà un beau mélange.

Topinambulle a dit...

Tu en parles tellement bien ! Je l'ajoute dans ma liste !

Jules a dit...

Alexandra: oui, mais je crois qu'il habite en France maintenant! :)

Topi: oui, je me suis forcée un peu pour celui-là! ;)

Noukette a dit...

Je connais peu Hubert Haddad... Tentant celui là !

Jules a dit...

Noukette: il a un style particulier, j'espère que tu aimeras! Sa biographie est impressionnante, tu devrais trouver quelque chose pour toi!

Esperluette a dit...

je l'ai adoré ! une écriture ciselée de poésie...

Jules a dit...

EsperluetteÈ oui, tellement descriptif, on se croirait là-bas!