dimanche 22 avril 2012

The help, Kathryn Stockett.

Chez les Blancs de Jackson, Mississipi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine et s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, a pu partir sans même lui laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.
Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l’Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d’exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

Voilà enfin ma lecture en anglais du mois terminée!  Plus de deux mois que j'ai commencé ce roman...  La présentation des Éditions Jacqueline Chambon résume assez bien le livre et je pense que la moitié de la planète a lu ce roman et peut-être même vu le film.  C'est bien parce que c'est un blog pas très sérieux et que je ne suis pas critique littéraire que je puis dire que je ne sais pas comment parler de ce livre!  J'ai aimé par moment, un peu moins dans certains chapitres.  Peut-être parce que j'étais hantée par l'envie de voir le film plus que lire le livre.  C'est le danger, surtout lorsque qu'il est vénéré aux Oscars...  Toutes ces femmes noires dévouées aux femmes blanches, malaise, honte, je me suis sentie mal, pour vrai, c'est fou!  Surtout avec l'affaire Trayvon Martin, on se demande si la condition de ces gens a fait autant de progrès qu'on le pense! Rien pour embellir le portrait de l'Amérique...

Pas un billet qui vous en dit long, mais sachez que j'ai hâte de retrouver les personnages dans le film!

Pour le challenge Petit Bac 2012 d'Enna, ce livre se classe dans la catégorie métier.

 

16 commentaires:

Malika a dit...

Le titre original est bien meilleur que le titre cucul la praline que les éditeurs français ont eu la mauvaise idée de choisir !

Jules a dit...

Malika: il est surtout plus fidèle au livre dont il est question dans le livre!

Suzanne a dit...

Ce roman fait partie de mes coups de coeur. Je n'ai pas vu le film encore mais je n'y manquerai pas c,est certain.

Lilu a dit...

je n'avais encore jamais lu le résumé et du coup il me tente bien! je le note! merci!

DeL a dit...

J'ai beaucoup aimé ce roman, ainsi que le film ! J'espère que l'adaptation te plaira.

Jules a dit...

Suzanne: il est sorti depuis un bon moment, il faut le regarder!!

Lilu: c'est un bon premier roman!

Del: je pense que j'aimerai, je n'en doute même pas!

Grominou a dit...

Toujours en attente à la bibli... Aux dernières nouvelles j'étais la neuvième en ligne!

Jules a dit...

Grominou: hey si tu étais proche, je te le passerais! :) Après ton rhume!

Mélopée a dit...

Tu me rappelles un bien bon moment de lecture. Je n'en reviens toujours pas que ce soit un premier roman. Quant au film, j'espère que tu nous donneras ton avis. Je l'ai déjà visionné 3 fois et me réserve pour les bonus. Du tout bon !

Jules a dit...

Mélpée: 3 fois! Je me le promets dès que j'aurai 2 heures pour moi en ligne!!

dasola a dit...

Bonjour Jules, je n'ai pas lu le roman qui a rassemblé que des éloges autour de moi mais le film ne m'a trop plu: très manichéen avec les "gentilles" noires d'un côté et pas mal de "méchantes" blanches de l'autre. Cela manque de nuances. Bonne journée.

maggie a dit...

Je fais partie de l'autre moitié de la planète, celle qui n'a pas encore lu ce roman ! J'attends sa sortie poche, je ne suis pas pressée de le lire mais surtout j'ai peur d'y trouver des idées un peu simplette sur le racisme..

Jules a dit...

Maggie: il y a quelques clichés, mais j'ai quand même eu quelques bonnes surprises qui dépassent tout ce que je connaissais sur cette situation à l'époque...

Anjelica a dit...

pour le roman j'ai été mitigée, un peu moins pour le film...

Beaucoup de choses ont évolués depuis cette époque heureusement mais il y a encore sûrement encore beaucoup de choses à faire évoluer !

Jules a dit...

Anjie: pas encore vu le film, mais j'ai très hâte!

Isa a dit...

Pas encore lu ! Un jour, j'espère !