dimanche 10 janvier 2016

Literary Life, Posy Simmonds.

«Ces chroniques ont paru chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Guardian Review. Ma seule consigne était que tout devait tourner autour de la vie des lettres. Je travaillais en flux tendu – recherche d’une idée le lundi, fol espoir de l’avoir trouvée le mardi, et le mercredi, jour de remise, frénésie de travail matinal, en robe de chambre parmi les miettes de toast. Puis à 11 h 50, course jusqu’aux bureaux du journal, au bout de la rue (mais pas en robe de chambre) pour livrer ma planche. Le reste du mercredi était en général consacré à un lunch bien mérité.»

Première BD de l'année, ce recueil des chroniques est des plus intéressant pour les adeptes de la lecture et de tout ce qui l'entoure.  Posy Simmonds se moque un peu du monde littéraire, mais elle souligne également les problématiques que subissent nos auteurs chéris.  Le syndrome de la page blanche, l'absence de lecteurs à une séance de dédicace, le plagiat, la compétition pour être à l'avant de la libraire, etc.  Le format est original, vous pouvez faire des exercices de mathématiques pour déterminer le salaire d'un écrivain ou encore jouer au jeu des 7 erreurs avec un auteur qui découvre une critique de son livre dans le journal le matin... Les chroniques du Docteur Derek sont également très drôles. À l'aide de son infirmière dévouée, il règle les petits bobos d'auteur.  Vous avez un problème de vent (texte trop verbeux qui ne dit rien au final?), de pression (vous devez sortir rapidement un deuxième roman après le succès du premier!) ou encore d'esthétique (vous n'êtes pas photogénique sur votre couverture?), ce médecin soigne tout dans son cabinet.  Dans les autres capsules, vous rencontrerez tous les genres d'auteur.  Celui qui a besoin du silence absolu, celui qui ne veut pas "s'abaisser" à réécrire ou celui qui ne veut plus s'ennuyer à mort dans des séances de dédicace.  J'ai beaucoup ri en lisant ce livre.  La réalité du monde littéraire et de ses lecteurs n'est pas bien loin du travail de Posy Simmonds, elle lui a simplement ajouté une touche d'humour, c'est génial!

Tantôt en noir et blanc, tantôt en couleurs, ce recueil m'a définitivement charmée.  Je connaissais déjà l'auteure à travers le film tiré de Tamara Drewe et j'ai maintenant envie de découvrir Gemma Bovery.

Si vous cherchez un cadeau pour la personne qui a tous les livres, je suis convaincue que vous marquerez des points avec ce petit album!
 
ISBN: 9782070466184

2 commentaires:

Christelle H. a dit...

Jolie découverte, ça me tente bien, je le note. Merci !

Jules a dit...

Christelle: Bonne lecture! :)