mardi 20 mai 2014

L'amant de Patagonie, Isabelle Autissier.

1880, alors que l'évangélisation décime le Nouveau Monde, Emily est envoyée en Patagonie en tant que « gouvernante » des enfants du révérend. Elle qui ne sait rien de la vie découvre la beauté sauvage de la nature, les saisons de froid intense et de soleil lumineux, toute l'âpre splendeur des peuples de l'eau et de la forêt. La si jolie jeune fille, encore innocente, découvre aussi l'amour, avec Aneki, un autochtone yamana. Alors, sa vie bascule. Réprouvée, en marge de la civilisation blanche, Emily fugue, rejoint Aneki et croit vivre une passion de femme libre. Jusqu'au drame.

Décidément, c'est ma semaine de rencontres avec des femmes au destin spectaculaire!  Isabelle Autissier est une grande navigatrice française.  Première femme a avoir fait le tour du monde en solitaire à bord de son bateau, elle a également échappé de justesse à la mort lors d'une de ses expéditions.

C'est le livre qu'il me fallait pour me remettre sur la trac des lectures plaisantes.  Colonisation et évangélisation des Autochtones sur la terre hostile que pouvait être la Patagonie pour un Blanc à cette époque impliquent des altercations multiples entre les deux peuples.  La cohabitation ne se fait pas d'office, même entre les différentes civilisations indiennes.  Les Onas ont l'emprise sur les autres car tous semblent les craindre et cela, toutes couleurs confondues.  Il s'agît d'une roman d'amour sur une relation impossible, mais ce n'est pas que cela. L'auteure a fait beaucoup de recherche sur l'histoire des Indiens, c'est très instructif.  Et comme c'est aussi l'histoire de la dissémination d'un peuple, la tragédie occupe une grande place dans ces pages.

Les descriptions sont phénoménales, on s'y croirait presque.  L'oeil de la navigatrice a gardé de bons souvenirs des côtes vues de la mer!

Je ne me rappelle plus où j'ai repéré ce roman parce qu'il était dans la pile depuis si longtemps... mais je ne regrette pas mon choix après quelques livres abandonnés cette semaine dont je n'ai pas parlé ici.

9 commentaires:

Karine:) a dit...

Tiens, ça me semble pas mal du tout ça! Pourquoi pas!

Jules a dit...

Karine: les expéditions du Nord vers le Sud m'attirent toujours! Si tu as des suggestions...

Marie-Claude Bressan a dit...

Wow je le place sur ma liste lectures de vacances!

choupynette a dit...

un roman qui fait voyager apparemment!! je note pour les vacances (ou les pannes de lecture ;) )

Jules a dit...

Marie-Claude: encore des vacances!!! :)

Choupynette: pour un ou l'autre, c'est bon!!

Alex Mot-à-Mots a dit...

Quel dépaysement cette lecture a dû être.

Jules a dit...

Alex: un GRAND dépaysement, mais j'adore ce genre de livre qui te fait voyager dans ton salon!

Le Papou a dit...

La Patagonie = un rêve qui ne se réalisera certainement pas. Noté donc.
Le Papou

Saleanndre a dit...

Il fait partie des livres que ma maman m'avait conseillés mais que je n'ai finalement jamais ouvert... ton billet me donne envie de le replacer vers le haut de la PAL !