dimanche 11 octobre 2015

La famille Middlestein, Jami Attenberg.

« Mais sincèrement, quel mal y aurait-il à grignoter quelques chips ? »
 
Bienvenue chez les Middlestein, une famille au bord de la crise de nerfs depuis que Edie, la mère, risque d’y passer si elle ne prend pas au sérieux ses problèmes d’obésité.
 
Cerise sur le gâteau, le père la quitte pour découvrir à 60 ans les affres du speed dating.
Une trahison impardonnable pour leur célibataire invétérée de fille ; un rebondissement que voudrait bien oublier le fils en fumant son joint quotidien, si sa femme ne s’était pas mis en tête de sauver Edie, quand elle n’oblige pas leurs jumeaux à répéter leur chorégraphie hip-hop pour leur bar-mitsvah.
 
Une question taraude toutefois les Middlestein : et s’ils étaient tous un peu responsables du sort d’Edie ?
 
Voilà le parfait exemple du roman que j'ai beaucoup aimé mais sur lequel je suis incapable de faire un billet qui a du sens.  Pourquoi?  Parce que ce roman est sans grands rebondissements, sans grandes intrigues, c'est un long fleuve tranquille... Pourtant, dès les premières pages, je me suis laissé séduire par cette charmante famille.  Je dis charmante, parce que même si tous les membres de celle-ci vivent des problématiques qui les transforment un peu, ils demeurent tous très profondément attachés l'un à l'autre.  Edie souffre d'obésité, c'est la patronne de ce clan.  À la veille de subir une opération, son mari la quitte.  Richard rêve de vivre sa vie, il étouffe et ne supporte pas l'idée de vivre le restant de sa vie sans s'envoyer en l'air de temps en temps.  Leur fille est offusquée, leur belle-fille interdit Richard de revoir ses petits-enfants et Benny, leur fils, soulage sa peine avec un joint quotidien. 
 
Ils sont juifs, mais ne vivent pas tous leur religion au même degré. Ils sont d'origine russe et ukrainienne, un mélange pas toujours réussi!  Le fait de vivre en terre américaine dilue légèrement leurs valeurs et favorise les confrontations dans la famille. 
 
C'est un vrai roman familial, on aime ou on aime pas.  Moi, je verrais bien les Middlestein au grand écran!
 
10-18
ISBN: 9782264063298

6 commentaires:

Suzanne a dit...

Pas lu encore mais ça va venir.

Psttt, j'aime bien ton nouveau décor ;-)

Jules a dit...

Suzanne: ah merci! Je voulais refaire le décor, mais je me suis arrêtée ici!! Paresseuse je suis pour la peinture... ahaha

Marie-Claude Rioux a dit...

Contente que ça t'ai plu! Bien aimé moi aussi.

Aelys a dit...

Je n'ai pas réussi à le finir, probablement par manque d'empathie pour les personnages...

Alex Mot-à-Mots a dit...

Sur grand écran, rien que ça !

Jules a dit...

Marie-Claude: :)

Aelys: oui, je te comprends. Certains personnages sont même agaçants!

Alex: pourquoi pas?! :p