dimanche 22 janvier 2017

Nous allons mourir ce soir, Gillian Flynn.

Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ?
 
Soixante pages! Lorsque je suis passée prendre ce livre arrivé pour moi à la bibliothèque cet après-midi, je m'attendais à quelque chose de plus consistant! Ça se lit comme une nouvelle.  On y retrouve beaucoup de manipulation et franchement, je me suis demandé lequel des personnages était le plus fou!  Gillian Flynn construit rapidement son intrigue et tous ses personnages sont crédibles dans le rôle du méchant, mais elle nous laisse en plan à la fin.  Je ne peux pas dire que c'est un coup de cœur pour moi.  Pas nécessairement une lecture essentielle dans cette nouvelle rentrée littéraire qui déborde de bons crus!
 
ISBN: 9782355845246

13 commentaires:

Suzanne a dit...

Je l'ai fini aussi et déçue j'avoue. J'en parle demain sur mon blogue.

Jules a dit...

Suzanne: c'est quoi ça? C'est pire que les plaquettes d'Amélie Nothomb! Encore là, au moins elle en fait une par année! :) Les fans de Gillian Flynn doivent être vraiment sur les dents!!

Marie-Claude Rioux a dit...

J'ai adoré Gillian Flynn avant qu'elle devienne populaire avec "Les apparences" et son adaptation. Depuis, c'est comme si elle surfait sur la vague du succès et la profondeur de son oeuvre s'en ressent (à mes yeux, du moins). Aussi, je vais passer outre ce petit amuse-gueule de même pas 100 pages! Si je veux du Gillian Flynn, je relirai "Les lieux sombres" et "Sur ma peau"!

Marguerite a dit...

J'ai "Les lieux sombres" dans ma PAL si je veux découvrir Gillian Flynn. Pas trop tentée cette fois...

enna a dit...

J'ai beaucoup aimé les 3 que j'ai lu d'elle mais je ne suis pas tentée par celui-ci : j'attendrai un "vrai" roman ;-)

Alex Mot-à-Mots a dit...

Devant ton avis mitigé, je passe mon tour.

Noukette a dit...

Toujours pas lu cette auteure mais je ne commencerai pas par ce titre là je pense...

Jules a dit...

À toutes: je crois bien que ce livre ne représente pas du tout le talent de l'auteure... Alors oui, si vous avez autre chose sous la main, commencez par celui-là! 😀

Karine a dit...

J'avais adoré Les lieux sombres... mais une nouvelle... je pense bien passer mon chemin!

Jules a dit...

Karine: oui, je pense que tu as bien d'autres choses à lire de toute façon!! :)

Nelfe a dit...

Moi j'ai bien aimé. Ça se lit vite, c'est une chouette récréation :)
Côté genre littéraire, elle bouscule un peu ses habitudes.

Jules a dit...

Nelfe: je ne la connais pas assez pour savoir si elle bouscule ses habitudes, mais je n'ai pas apprécié cet œuvre à la va vite!

Grominou a dit...

J'ai beaucoup aimé Gone Girl, mais là, 60 pages, c'est vraiment trop court pour moi, comme je n'aime pas plus que ça les nouvelles!