jeudi 14 janvier 2016

Des papillons pis de la gravité, Alexandra Larochelle.

Y en aura pas de facile. J'ai appris ça en même temps que le fait que je m'appelle Frédégonde Hautcœur, pis je t'avertis, ma vie amoureuse est autant de la marde que mon nom. T'as peut-être envie de te faire raconter une histoire pleine de ralentis cinématographiques et de frenchs sous les feux d'artifice, mais c'est pas du tout ce que j'ai à offrir. N'empêche, si t'es game de déboucher une bouteille de vino ou trois et de m'écouter chialer pour les prochaines heures, ça se peut qu'on s'entende ben. Fait que amène-toi, ma chum, parce que, à défaut de savoir c'est quoi de l'eau de rose, j'ai un roman à l'eau de cactus pour toi.

Alexandra Larochelle a un esprit vif et un sens de l'humour très... performant!  J'ai ri aux éclats en lisant ce roman, Frédégonde est une adolescente perspicace et espiègle.  Comme toutes les jeunes filles de sa génération, elle est capable de tomber en amour en cinq minutes, mais elle est aussi assez dégourdie pour faire face aux conséquences désastreuses d'une première date ratée! Parfois amère, parfois amusée, elle affronte sa vie d'ado les yeux grands ouverts et son cœur tendre lui évite le malaise persistant que procure une rancune non traitée.

Si les amourettes d'été d'une adolescente ne vous interpellent point, je suis convaincue que le style de l'auteure vous procurera un bon moment de lecture!  Elle n'en rate pas une et le personnage principal vous parle directement en tant que lectrice.  Elle vous invite surtout à vous verser un autre verre de vin et à ne pas la juger.  Et puis, l'adolescence c'est un peu comme les montagnes russes, on a pas le temps de s'ennuyer, ça va trop vite...

Un samedi soir, une bouteille de vin, un paquet de sushis et Des papillons pis de la gravité, vous serez en bonne compagnie!

Libre Expression
ISBN: 9782764811160

8 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit...

J'avais lu l'extrait que tu avais mis sur FB. Le style m'avais accroché.
Je n'avais pas prévu de le lire, mais ton billet a réussi à me convaincre.
Et puis, les ados qui se cherche et font des bêtises, ça me parle!
Bien noté.

Jules a dit...

Marie-Claude: ça te changera du lourd dans tous les sens du mot! Ton livre sur NY me tente aussi, mais c'est une méchante brique...

Marguerite a dit...

Pour le défi littéraire québécois du Le fil rouge, on doit lire un roman YA en janvier. Je l'avais repéré et il me tentait beaucoup. Avoir lu ton avis avant, je l'aurais surement choisi mais mon choix s'est arrêté sur un autre. Mais je note pour plus tard, du YA québécois, c'est permis d'en lire à l'année !!

gambadou a dit...

Cool, enfin un livre entraînant ...

Jules a dit...

Marguerite: mais oui, tu as toute l'année!

Gambadou: oh oui, vraiment!

Alex Mot-à-Mots a dit...

Je prends ton idée de samedi soir !

Jules a dit...

Alex: ah oui, c'est une excellente idée!!!

Gabriel a dit...

Je me demandais pourquoi le nom de l'auteur me disait quelque chose. Elle a écrit une série fantastique quand elle était jeune! Je ne sais pas si le sujet de ce livre m'interpellerait mais ça serait pas mal de la relire.