dimanche 4 janvier 2015

Une si longue lette, Mariama Bâ.

28 lettres que la narratrice, Ramatoulaye Fall, adresse à sa meilleure amie, Aïssatou Bâ. Décrit la condition des femmes en Afrique en abordant des sujets sensibles : la polygamie, le difficile effacement de certaines traditions, l'absence de droits pour les femmes, leur place en politique, et surtout l'éducation sexuelle due aux filles et l'affirmation de la valeur de leur corps. Écrit en 1979.
 
Je n'ai pas trouvé le 4ième de couverture pour ce roman, alors j'ai emprunté l'avis d'une librairie qui résume assez bien le contenu de cette petite plaquette d'environ 165 pages.  On y apprend beaucoup de choses sur la culture sénégalaise.  Le deuil, la polygamie et la famille sont les sujets abordés en toute franchise.  La trahison ressentie par une femme lorsque son mari prend une autre épouse est dépeinte en long et en large.  La nouvelle étant souvent plus jeune, mieux nantie et plus indépendante, la première épouse n'a pas son mot à dire et doit subir.  Une situation très humiliante et blessante pour une femme, surtout lorsqu'elle met son mari sur un piédestal depuis plus de vingt-cinq ans!  C'est un roman très éclairant sur la situation de la femme musulmane au Sénégal.  Bien que celui-ci date de 1979, je crois qu'il est encore d'actualité, malheureusement...

Mariama Bâ est décédée quelques année après la parution de ce roman.  Elle a publié un seul autre livre Le chant écarlate publié en 1981.  Je le lirai si je réussis à mettre la main dessus, car son analyse de la société sénégalaise est passionnante!  Ce livre m'avait été recommandé par une amie amoureuse du Sénégal.
 
 
Ça se passe chez Enna et ce livre se classe dans la catégorie:
 
TAILLE

4 commentaires:

Stephie a dit...

C'est un magnifique roman. Ca me donne envie de le relire !!

Jules a dit...

Stephie: n'est-ce pas! Un bon bain dans la culture sénégalaise...

Evelyne Gauthier a dit...

C'est l'un de mes romans préférés à vie! Avec L'attentant de Yasmina Kadhra. J'ai dû le lire... je ne sais plus... 7-8 fois. Son autre roman m'avait un peu moins accrochée, par contre.

Jules a dit...

Evelyne: moi c'est La ferme africaine de Karen Blixen que je relis! :)