jeudi 5 mars 2015

Jamais deux sans toi, Jojo Moyes.

Équation à deux inconnus...
 
Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. 
Alors qu’elle ne s’y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d’initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d’accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s’acheter une conduite et d’oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S’ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.
 
Voilà un vrai roman doudou comme il m'arrive rarement d'en lire!  Depuis que  j'avais abandonné Les fiancées du Pacifique en 2014, je désirais redonner une chance à cette auteure qui récolte un franc succès depuis quelques années.  Jamais deux sans toi ne m'a pas déçue!  Forcée d'admettre qu'il y a bien quelques clichés dans ces pages, je vous rassure qu'au delà de la mère monoparentale qui ne joint plus les deux bouts ou encore le jeune riche sans manières qui n'arrive plus à se départir de l'ex trop gourmande dans son porte-feuille, il n'y a rien de plus grave.  Dès les premières pages, Jojo Moyes nous enroule dans le tourbillon des problèmes d'un homme et d'une femme qui se connaissent de loin mais que le hasard rapproche un peu.  L'auteure ayant pris soin de mettre quelques touches de suspense pour nous divertir encore plus, le sort de la jeune Tanzie et son chien Norman fait fondre les cœurs tendres.
 
C'est un roman d'amour, de plage et de dimanche sous la couette... vous savez celui dans lequel on imagine déjà le dénouement mais pour lequel on ne peut s'arrêter de tourner les pages.  Le livre qui fait du bien entre deux lectures parfois trop lourdes qui grugent l'énergie.  Pas besoin de s'enfermer à double tour pour lire Jamais deux sans toi, c'est léger comme tout, j'ai beaucoup apprécié et je ne cache pas le plaisir de ma réconciliation avec l'auteure. 
 
ISBN: 9782811213008

2 commentaires:

enattendantdemain a dit...

Roman doudou, je n'avais encore jamais entendu cette expression =P. Ç'a l'air plutôt sympa!

Jules a dit...

Enattendantdemain: Ah non? Un roman de filles, avec une belle histoire d'amour et quelques bouteilles de vin! :p